Le guide des changements efficaces

Comment changer d’OS sur BlackBerry ?

L’OS, Opérating Système ou plus communément le système d’exploitation d’un BlackBerry permet au possesseur de cette marque de mobile de réaliser diverses tâches. Il est conseillé d’apporter des changements sur la gestion de votre smartphone car cela apporte des correctifs et des améliorations à votre appareil. Découvrez dans notre article quelques conseils pour changer sans risque l’OS de votre BlackBerry.

Les changements apportés par l’installation d’un nouvel OS sur BlackBerry

Les détenteurs d’un BlackBerry ont intérêt à changer l’OS de leur appareil s’ils veulent profiter de manière optimal les capacités de leur mobile. En prenant l’exemple d’une modification de Système d’Exploitation entre la version 4 et 5, nous pouvons citer six ajouts majeurs. En installant l’OS 5 sur votre BlackBerry, vous constaterez que le temps d’allumer votre appareil une fois la batterie enlevée, est désormais plus rapide. L’autonomie de la batterie est plus longue, la navigation sur la toile est plus fluide. La fonctionnalité SMS est désormais plus esthétique. Le BlackBerry peut désormais vibrer et sonner en même temps, de plus vous pouvez paramétrer toutes ces fonctions. Le défilement des images est aussi plus accessible. Déplacez-les sans utiliser la flèche retour.

Les solutions pour changer l’OS de son Smartphone

Pour modifier l’OS du BlackBerry, il vaut mieux vous rendre sur la plate-forme officielle de la marque du téléphone. Cette procédure peut se faire à distance en contactant l’hotline du site. Un technicien se chargera de modifier ainsi votre mobile. Il suffit de lui expliquer votre intention de changer d’OS et de lui fournir les informations nécessaires. Ces données sont le numéro de téléphone de votre mobile et votre code ime.

Ceux qui veulent installer eux-mêmes le nouveau OS sur leur BlackBerry risqueront d’abîmer leur appareil. La manipulation est assez compliquée, mieux vaut emmener votre mobile dans une agence agréée par la marque de smartphone.

C’est tout chaud