Le guide des changements efficaces

Comment arrêter l’alcool ?

A consommer avec modération ! On ne le répète pas assez puisque trop nombreux sont ceux qu’on appelle vulgairement les « alcooliques ». Un terme bien agressif pour ceux qui n’ont pas su se contrôler face à une boisson bien trop tentante à leurs yeux.

Surtout ne désespérez pas ; oui c’est dur d’arrêter de boire. Dur mais pas impossible. Croyez en vos capacités et surtout faites preuve d’un grand courage. Les bienfaits de se débarrasser de l’alcool sont assurément notoire.

Le début de l’engrenage

La consommation de l’alcool est en hausse dans les pays européens. Un phénomène très préoccupants, d’autant plus qu’il concerne de plus en plus d’adolescents. Ado ou pas, l’addiction reste la même et les conséquences également. Ça commence souvent lors d’une fête, d’un anniversaire ou d’un événement…  « Je vais juste goûter  pour voir, c’est rien… ». Dans l’alcool tout comme dans la cigarette, des éléments sont présents et font tout pour installer un désir permanent d’y regoûter. Peu à peu, le manque s’installe.

Les soucis de la vie quotidienne ne font qu’accentuer ce désir. L’alcool a pour effet d’emmener sa victime dans un état de plane et de bien être absolu. Les accros à la boisson ne se souviennent que très rarement de ce qu’ils ont pu faire ou dire sous les effets de l’alcool.

Comment arreter alcool

Comment arrêter alcool

Les conséquences sur sa santé et sur sa vie

Comme tout aliments comestibles ingéré en trop grande quantité, l’alcool a des conséquences sur la santé. Et ses conséquences sont très graves ! Une personne dépendante d’alcool ne voit plus le monde tel que les non dépendants le voit. Vous verrez toujours les personnes concernés dans un état d’ébriété constante.

Constamment le regard vide, les yeux légèrement rouge, la démarche non assurée, prononçant des paroles incohérentes adoptant  une gestuelle étrange et surtout une halène d’alcool que l’on sent de loin. Évidemment ceci est à prendre en considération pour les cas les plus extrêmes. Outre ces effets notoire, une personne alcoolique n’a plus aucune vie. Ou plutôt une vie que l’on pourrait qualifier de débauche. Sa vie se résume à se réveiller pour boire, sortir pour boire, penser et vivre pour boire.

Peu nombreux sont ceux qui le savent, mais l’alcool est catégorisé parmi les drogues. Une drogue à laquelle on associe des conséquences dites psychotropes : stimulation, état de somnolence, état d’apaisement, violences verbales, violences physique ou encore agressions. Outre ces signes pré-déterminément d’une possible urgence médicale, les méfaits peuvent aller plus loin: tremblements, hallucinations, transpiration, délires, confusions… Si les symptômes apparaissent, c’est une urgence et la victime peut mourir en un rien de temps.

Les boissons alcoolisés jouent également en mal sur le cerveau, les nerfs, le foie, le pancréas, l’estomac, le cœur  la moelle osseuse et même sexuel, sans oublier les différents cancers.

Comment arrêter de boire

Arrêtez de boire est la meilleure solution. C’est la seule alternative pour remonter la pente et prendre un nouveau départ. Il n’est jamais trop tard. Alors même si vous pensez ne jamais pouvoir y arriver, avec du courage et de la volonté vous y arriverez certainement.

Les centres de désintoxication sont sans doute plus populaires. Ils vous aident tout au long du processus de sevrage et surtout vous entoure et vous encourage, quoi qu’il arrive. Une solution qui s’est avérée très efficace pour beaucoup.

Entourez-vous des bonnes personnes pour commencer. Vous y parviendrez difficilement si vous êtes seul. Parlez-en à vos proches, vos amis, votre famille. Ils seront toujours là pour vous guider et tenter de vous dissuadez lorsque vous serez face à une tentation.

Bannissez toutes boissons alcoolisées de chez vous. La tentation est la pire des choses lorsque l’on souhaite arrêter quelque chose. Plus vous serez loin d’elle, plus vous toucherez des doigts votre objectif. Jeter donc à la poubelle les bouteilles qui vous encombre et remplacez-les si vous le voulez par des boissons moins inoffensives.

Occupez votre quotidien. Vous occupez d’une quelconque manière consacrera votre esprit à autre chose. Faites du sport, travaillez, sortez avec vos amis…

Comme pour arrêter de fumer, il existe des médicaments pour arrêter de boire. Vous pouvez demander conseils à votre médecin ainsi qu’à votre pharmacien. Pensez aux alcooliques anonyme

C’est tout chaud